Saturnales romaines à l’IHOP

Après une présentation d’Arnaud et Marie à propos des saturnales (fêtes romaines en l’honneur de Saturne) et de leur lien avec les fêtes de Noël, deux ateliers ont été mis en place. Les enfants ont fabriqué des cartes de saturnales / de noël en lien avec la présentation ! Mais, accompagnés de leurs parents, ils ont aussi créé des pots dorés et argentés dans lesquels ils ont semé des graines de lentille (les Saturnales fêtent la lumière et la fertilité !). Nous verrons à la prochaine séance comment elles ont poussé et quels augures (présages) en tirer quant à la nouvelle année !

Pour la petite histoire…

Le petit Julius avait préparé de nombreuses guirlandes et toutes sortes de décorations pour la domus familiale. Julius est un petit garçon romain vivant durant l’antiquité. Chez les romains les fêtes de fin d’année débutaient le 17 décembre, elles se nommaient les Saturnales.

Le petit Julius aimait les Saturnales car ces fêtes étaient une commémoration en souvenir d’un âge d’or. Elles font référence à une époque où tous les hommes vivaient dans l’égalité et l’abondance sans avoir à travailler la terre. Un roi régnait durant cette période faste, il s’appelait Saturne ! Les fêtes de fin d’année revêtaient un caractère agricole en souvenir de cet âge d’or. Saturne était le dieu qui favorisait la fertilité de la terre.

Le mois de décembre était le mois de la fête. A cette occasion la famille de Julius avait pour habitude d’allumer des lampes et des bougies afin d’apporter de la lumière en cette période d’hiver. Une déesse était renommée pour affronter les jours gris et sombres de la saison froide et donc de supporter le cap du solstice d’hiver. Il s’agissait d’Angerona que l’on célébrait le 21 décembre. Le 25 quant à lui était dédié au dieu Mithra. On fêtait le soleil invaincu et c’est alors que la terre devenait plus fertile et les récoltes meilleures.

A la fin des Saturnales avait lieu la fête des Sigillaires. C’est alors que les romains s’offraient des cadeaux. Julius adorait recevoir des anneaux, des sceaux et des jouets ! Mais ce que préférait par-dessus tout le petit garçon était le moment du banquet avec toute sa famille, car ces fêtes étaient les plus joyeuses de l’année !

Découvrez la séance dans l’album photo ci-dessous :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photographies : Arnaud Galliègue

Texte sur les Saturnales (à télécharger en PDF) : Marie Tracol

Résumé de la séance précédente

Publicités

Publié le 19 janvier 2011, dans Des archéologues à l’hôpital pour enfants !. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s