Archives Mensuelles: janvier 2015

Résultats du concours

Jeudi dernier a eu lieu le pot de clôture de l’exposition « L’Archéologie » pendant laquelle il était possible de voter dans le cadre du concours de photographies et de dessins organisé par Bonne Pioche. Les deux gagnants étaient absents mais recevront leur lot d’ici quelques jours par la Poste. Félicitations à Alan T. et Prune C. !

Merci à tous pour votre participation, votre présence, vos votes !

Nouveau partenaire : Horizons antiques

Bonne Pioche s’associe aux « Horizons antiques » proposés par l’association JDA. Les « Horizons antiques », qu’est-ce que c’est ? Ce sont de jeunes chercheurs passionnés par l’Antiquité qui se proposent d’intervenir en classe à l’invitation d’un professeur pour présenter un petit pan d’Antiquité de la façon la plus dynamique possible !

Horizons antiques

Différents sujets d’intervention sont proposés, vous pouvez en consulter la liste sur le site officiel de l’association. Si vous êtes un jeune chercheur et que vous aussi vous voulez intervenir auprès d’un jeune public : les collégiens vous attendent ! Si vous êtes enseignant n’hésitez pas à les contacter ! Une seule adresse : horizons.antiques@gmail.com

Mercredi prochain deux membres de Bonne Pioche interviendront dans un collège à la Mure !

MAJ : un article sur l’intervention à la Mure sur le site de l’académie : http://www.ac-grenoble.fr/comptesimbriques/college/mauberret.la_mure/joomla/index.php/ct-menu-item-173

Horizons antiques

Les États généraux de l’Antiquité

Bonne Pioche soutient l’APLAES (Association des Professeurs de Langues Anciennes de l’Enseignement Supérieur) et la SOPHAU (Société des Professeurs d’Histoire Ancienne de l’Université) qui organisent en février les États généraux de l’Antiquité.

Pourquoi des États généraux de l’Antiquité ? Pour poser la question de la place de l’Antiquité en France et en Europe dans ces trois domaines : culture, formation, recherche, et pour qu’en apparaissent clairement les enjeux.

Bandeau-3

Ces enjeux seront débattus au cours de trois tables rondes : sur l’Antiquité et l’éducation, sur l’Antiquité et la culture européenne au XXIe siècle et sur l’Antiquité et la recherche. L’Antiquité est malmenée dans les programmes scolaires et la formation des citoyens, menacée dans la recherche. Et pourtant, les références aux modèles antiques irriguent la littérature, la philosophie et l’art occidental, jusqu’aux arts plus récents que sont le cinéma, la télévision, ou la bande dessinée. Elles sont omniprésentes sur internet, dans les jeux, dans la publicité et irriguent notre imaginaire. L’Antiquité reste à la page dans des formes d’expressions nouvelles.

Pour en savoir plus sur la journée du samedi 28 février 2015, rendez-vous sur le site internet de l’événement :

http://sophau.univ-fcomte.fr/les-etats-generaux-de-l-antiquite/