Les États généraux de l’Antiquité

Bonne Pioche soutient l’APLAES (Association des Professeurs de Langues Anciennes de l’Enseignement Supérieur) et la SOPHAU (Société des Professeurs d’Histoire Ancienne de l’Université) qui organisent en février les États généraux de l’Antiquité.

Pourquoi des États généraux de l’Antiquité ? Pour poser la question de la place de l’Antiquité en France et en Europe dans ces trois domaines : culture, formation, recherche, et pour qu’en apparaissent clairement les enjeux.

Bandeau-3

Ces enjeux seront débattus au cours de trois tables rondes : sur l’Antiquité et l’éducation, sur l’Antiquité et la culture européenne au XXIe siècle et sur l’Antiquité et la recherche. L’Antiquité est malmenée dans les programmes scolaires et la formation des citoyens, menacée dans la recherche. Et pourtant, les références aux modèles antiques irriguent la littérature, la philosophie et l’art occidental, jusqu’aux arts plus récents que sont le cinéma, la télévision, ou la bande dessinée. Elles sont omniprésentes sur internet, dans les jeux, dans la publicité et irriguent notre imaginaire. L’Antiquité reste à la page dans des formes d’expressions nouvelles.

Pour en savoir plus sur la journée du samedi 28 février 2015, rendez-vous sur le site internet de l’événement :

http://sophau.univ-fcomte.fr/les-etats-generaux-de-l-antiquite/

Publié le 5 janvier 2015, dans Actualité de l'association. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s