Archives Mensuelles: mai 2015

Les gallo-romains de Mi-Plaine

Aujourd’hui l’équipe de Bonne Pioche était invitée par les instituteurs de l’école Mi-Plaine de Saint-Priest pour lancer une semaine sur le thème de l’Antiquité gallo-romaine ! Pour l’occasion de nouveaux ateliers ont été créés : en plus de la tombe romaine, les enfants ont découvert les ateliers « Crée ta ville romaine » et « Numismatique impériale romaine » !

Après un diaporama à propos de la fondation et de l’histoire de Lugdunum, les enfants se sont succédés sur les ateliers. Lors de la fouille ils ont dégagé la tombe d’une jeune romaine… qu’ils ont ensuite pu dater grâce aux monnaies ! En effet ils ont pu découvrir le travail du numismate lors du nouvel atelier et analyser une dizaine de monnaies impériales. Ils ont également découvert l’urbanisme et l’intérêt de la restitution et des nouvelles technologies en archéologie (impression 3d) en construisant leurs propres cités romaines. Enfin les enfants se sont penchés avec leur instituteur sur les jeux des romains !

Bérénice, Thomas, Rémi et Fabien remercient chaleureusement l’équipe de l’école et les encadrants pour l’accueil, la motivation et la bonne ambiance (et la tarte !), ainsi que le Musée gallo-romain pour son aide logistique. « Vale et salve » (Cicéron) !

Fouilles à la Maison de l’enfance de Ménival (Lyon V) !

Mercredi 15 avril 2015, Bérénice, Benjamin, Anna et Anaïs sont montés, sous le soleil, jusqu’au centre de loisir de Ménival (Lyon 5ème – Point du Jour) pour une journée de fouille avec des enfants de 6 à 11 ans. Bonne Pioche était présente pour représenter les archéologues pour la journée des métiers !

Avant la fouille, Benjamin donne quelques explications sur ce qu’est l’archéologie (qui n’est pas de la paléontologie !), Benjamin décrit aux enfants le travail de l’archéologue et définit ce qu’est une stratigraphie.

Ensuite, direction le bac à sable du centre où nous avons installé la fouille ! Une fois que les enfants ont reçu leurs outils (cuillère, pinceau et gobelet), la fouille commence. Couche par couche, petit à petit, la sépulture est mise au jour. Après ce dur labeur, sous un soleil de plomb, la récompense est de taille : les enfants ont découvert une sépulture préhistorique ! Avec l’aide de l’équipe et grâce à l’analyse du squelette, ils apprennent son âge et son sexe, puis ils datent la tombe grâce aux objets découverts près du corps.