Bibliographie archéologique

Qui veut s’intéresser à l’archéologie trouvera quantité (dans une certaine mesure bien sur !) d’ouvrages consacrés à notre discipline, mais la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Petit tour d’horizon :

– Ministère de la Culture – DRAC Picardie, L’archéologie en questions, 2007,  en ligne sur le site du ministère de la culture. Plaquette très complète et gratuite ! Une très bonne entrée en matière.

– J.-P. Demoule, F. Gilligny, A. Lehöerff, A. Schnapp, Guide des méthodes de l’archéologie, Paris, 2009 (3ème édition), 18,05 € chez Amazon. Ouvrage très complet, abordant l’archéologie, son histoire, ses méthodes et ses problématiques, mais également son rapport avec la société et son organisation en France.

– P. Jockey, L’archéologie, Paris, 1999, 23,76 € chez Amazon. « S’inscrivant dans une perspective historique, Philippe Jockey, membre de l’École française d’Athènes, retrace l’évolution de l’archéologie, de l’Antiquité à nos jours, en tenant compte de tous ses aspects techniques, théoriques et politiques. C’est ce dernier point qui attire plus particulièrement l’attention dans le propos clair, dense et précis du chercheur : l’archéologie y est présentée comme un enjeu culturel et politique primordial dans les sociétés contemporaines dont l’histoire est délicate, comme la Syrie ou la Palestine. Outre un glossaire, une abondante bibliographie et de nombreux documents graphiques, L’Archéologie recense les principaux sites Internet consacrés à cette science. » Sylvain Lefort

– M. Otte, Lire le Passé, Méthodes de fouilles archéologiques, Liège, 2003, disponible en ligne sur google-books ou pour 14,18 € chez Decitre. Description de l’archéologie du point de vue de la méthode : de la mise en place du chantier à ses résultats, en passant par la fouille et la post-fouille. Beaucoup de bibliographie.

– Il n’est pas toujours aisé de trouver des informations sur la législation en archéologie, le site http://www.archeodroit.net/ est une ressource importante.

Pour une plus ample documentation et de plus nombreuses références bibliographiques, référez vous à la page bibliographie du site de l’association Arkeotopia.

  1. Lecture plaisante, à consommer sans aucune modération.

  2. L’archéologie demeure la science phare pour la connaissance du passé humain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s