Archives de Catégorie: Des fouilles à l’école !

Archéologie du vin : une tombe grecque au CDI

Le 12 mai dernier, Bonne Pioche s’aventurait dans les vignes de Saint Jean d’Ardieres ! Timothée et d’autres étudiants du BTS viticulture organisaient une semaine sur l’archéologie du vin dans leur établissement. Ils ont donc proposé à Bonne Pioche de venir faire un atelier « fouille » à deux classes (3ème et 2de) !

Une tombe grecque du IVème siècle a été installée à l’intérieur du CDI (cadre inédit !) puis découverte à deux reprises par une vingtaine d’élèves. Après la fouille, ces derniers ont entendu quelques explications sur les vases qui accompagnaient la défunte, notamment un cratère et un canthare, destinés à la consommation du vin dans l’Antiquité !

Un grand merci pour l’invitation et l’organisation, ainsi que pour la coupe de vin !

 

Publicités

Retour au collège Valdo à Vaulx-en-Velin !

Ce jeudi 13 avril, juste avant les vacances de Pâques, une escouade Bonne Pioche est venue animer des ateliers pour les latinistes du collège Pierre Valdo à Vaulx-en-Velin, à l’invitation de leur professeur Nicolas Genis.

Mélanie, Clément, Léa, Chloé et les deux Anna ont tout d’abord montré aux élèves de 3e ce qu’il se passait après les fouilles. Ils ont étudié du matériel archéologique trouvé sur un site fictif. Ce matériel était, comme sur les chantiers, rangé par US (Unité Stratigraphique). Ils ont ensuite dû remplir des « fiches matériel » pour inventorier chaque objet ou tesson. Puis, en s’aidant d’un croquis de la fouille et d’une coupe stratigraphique, les groupes ont confronté leurs résultats pour définir la datation de chaque US. Les 4e, quant à eux, ont eu la chance de fouiller pendant 1h une sépulture de la fin de l’Âge du Fer en France. Ils ont appris les gestes de l’archéologue, puis leur travail terminé et la sépulture bien dégagée, nous leur avons expliqué l’importance de retrouver les objets et les os en place et ce qu’ils nous apprenaient sur l’identité du défunt. Pour finir, nous avons fait de la céramologie avec toute une classe de 5e. Après une présentation sur l’archéologie, nous avons étudié les objets que nous trouvons le plus en fouille : les tessons de céramique ! Des sachets de tessons issu d’un site de l’Âge du fer ont été distribués aux élèves, répartis par secteur (un lieu ou un bâtiment). Chaque groupe devait examiner et recoller les tessons, puis remplir des « fiches céramique ». Au final, chaque groupe a réussi à définir la fonction du lieu ou bâtiment dans lequel avaient été trouvées les céramiques, avant de faire une grande mise en commun pour comprendre le site dans son ensemble !

Encore merci à Nicolas pour son accueil. Les animateurs Bonne Pioche ont bien apprécié leur journée, et ceux pour qui c’était la première fois ont été conquis. À l’année prochaine encore, qui sait !

Collège Jean Rostand, Round I & II

Les vendredi 20 janvier et 17 février derniers, Bonne Pioche a gagné les hauteurs de Saint-Chamond, près de Saint-Etienne, pour intervenir au collège Jean Rostand. En effet, une fois n’est pas coutume, panne de chauffage oblige, la journée prévue en une fois s’est faite en deux temps ! Madame Cazeaux a accueilli l’équipe auprès de ses classes de 5e de français et de latin, ainsi que de sa classe de 4e latinistes pour des ateliers essentiellement consacrés à la Grèce antique. Nous sommes ainsi revenus avec les 5e sur la naissance de l’écriture et les différents alphabets et écritures du monde antique, avant de proposer aux élèves d’écrire leur prénom en hiéroglyphes dans un premier temps, puis en grec !

Ensuite, une classe de 5e s’est scindée en deux groupes pour travailler d’abord sur la fouille d’une tombe grecque, celle de Nossis, prêtresse de Déméter, dont le squelette a été retrouvé à Locres, en Grande Grèce, au IVe s. av. J.-C. Les élèves ont pu s’interroger sur la fonction des différents objets placés et retrouvés dans la tombe (jouets, miroir, statuette, vases), ainsi que sur les éléments qu’ils nous apportent sur l’identité de la défunte. Il s’agissait ensuite de travailler sur l’inscription funéraire associée à cette sépulture, en s’intéressant au travail de l’épigraphiste. Les élèves ont pu réaliser un estampage de cette épitaphe, avant de la transcrire de l’alphabet grec à latin, puis de la traduire. Ils ont dû ensuite mettre en relation les informations relevées au cours de ces deux ateliers.

20160618_101406

La classe de 4e a travaillé sur les gladiateurs à Rome, à l’aide de cartes à jouer, ainsi que sur la Timeline, un atelier au cours duquel les élèves ont dû reporter chronologiquement et géographiquement, sur le plateau de jeu composé d’une frise chronologique et d’une mapemonde, des événements sportifs de toutes époques et de toutes origines.

Découverte de l’archéologie en Grande Section

Après une première expérience lors de notre voyage en Irlande, Bonne Pioche s’est de nouveau aventurée en Grande Section ! Ce sont les petits de l’école Notre Dame, dans le sixième arrondissement de Lyon qui nous ont accueillis avec un tout nouvel atelier.

Les élèves de L. Garin ont observé et manipulé du matériel archéologique et des reproductions. Pas facile de reconnaître les matières ou de dire l’âge de tout ça ! En revanche la fonction de ces objets a fait l’objet de nombreuses hypothèses, souvent judicieuses !

Archéologie romaine dans la cour de l’école Tillon (Lyon 2ème)

L’équipe Bonne Pioche s’est posée le temps d’une journée dans les locaux de l’école Germaine Tillon, dans le quartier Confluence, pour emmener les enfants dans l’Antiquité ! Dans le cadre du programme d’histoire de ce2 nous avons proposé aux enfants trois ateliers autour de la période romaine : un bac de fouille, un atelier sur la céramique et un atelier sur l’étude des monnaies.

Après une présentation générale, les enfants se sont répartis en groupes. Autour du bac, ils ont mis au jour une riche sépulture romaine. Ils ont pu affiner leur technique de fouille et comprendre les rites d’inhumation de cette époque. Pendant l’atelier numismatique ils ont découvert les monnaies de l’époque impériale et leur utilité pour l’archéologue. Enfin, lors de l’atelier céramique, les élèves ont appris à reconnaître les différentes familles de vases ainsi que leur fonction.

Après cette journée, les élèves étaient incollables sur
l’Antiquité romaine !