Archives de Catégorie: Événements scientifiques

Pour la fête de la science 2016, les enfants ont découvert l’anthropologie funéraire au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal

Pour la Fête de la Science, Bonne Pioche était au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal avec des ateliers ouverts à tous sur l’anthropologie funéraire !

Les enfants ont pu fouiller une tombe romaine avec de vrais anthropologues de terrain, Modwene et Bérénice. Ensuite ils ont pu observer un laboratoire scientifique en Playmobil avec leurs parents pour comprendre comment les os sont étudiés après leur découverte et leur prélèvement. Pour finir, ils ont joué avec la grande silhouette humaine de Bonne Pioche pour découvrir leur squelette et ce qu’il pourra raconter aux chercheurs du futur… L’équipe de l’association en a profité pour visiter le musée en compagnie de ses archéologues miniatures.

 

 

Courses de char et gladiateurs : JNA consacrées au sport au musée gallo-romain

À l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie en juin dernier, une équipe Bonne Pioche s’est déplacée sur les îles de Lérins près de Cannes. Une deuxième équipe est restée à Lyon pour s’implanter au Musée Gallo-Romain de Fourvière avec une panoplie d’ateliers sur le thème du sport dans l’antiquité (année olympique oblige !) conçus spécialement pour l’occasion.

Renforcée par de nouveaux Bons Piocheurs, cette équipe lyonnaise a donc présenté quatre ateliers du vendredi 17 au dimanche 19 juin tout au long du parcours des visiteurs dans le musée. Le premier atelier consistait en une introduction aux sports et aux loisirs dans l’Antiquité : les participants devaient replacer les activités dans l’édifice correspondant. Ainsi les gladiateurs évoluaient dans l’amphithéâtre, la lutte gréco-romaine avait lieu dans la palestre, les spectacles dans les théâtres, les courses de char dans le cirque…

20160619_170727

Le deuxième atelier rencontré par les visiteurs proposait un focus sur la gladiature. Les visiteurs pouvaient choisir un type de gladiateur à reconstituer sur un panneau aimanté. Les plus téméraires pouvaient également se défier au jeu de cartes ou les différents types de gladiateurs s’affrontent ! L’atelier suivant était quant à lui situé au niveau de la mosaïque du cirque. Des tables supportant différents panneaux lumineux ont servi à mettre en lumière les différentes scènes de la mosaïque afin de comprendre les étapes et l’organisation d’une course de char antique.

20160619_160948

Enfin, un dernier atelier proposait aux participant de replacer l’origine chronologique ou géographique de sports apparu au cours de l’histoire sur une carte du monde bordée d’une frise chronologique.

Bonne Pioche remercie son équipe et notamment ses nouvelles recrues : Anna, Anaïs, Clément, J-S, Quentin et Mélanie (!), ainsi que l’équipe de médiation du musée Gallo-Romain.

Découverte de la Grèce antique au musée de l’île Sainte Marguerite (Cannes)

Pour les journées de l’archéologie 2016, une partie de l’équipe de l’association Bonne Pioche s’est rendue au musée archéologique de l’île Sainte Marguerite (Cannes). Après l’Irlande il y a quelques mois, c’était donc le deuxième voyage d’Ostura (le squelette de l’association) sur une île ! Mais plutôt que l’avion, elle a cette fois-ci favorisé le bateau !

SAMSUNG CSC

Malgré des contraintes inédites pour Bonne Pioche, deux ateliers ont été mis en place en plus de ceux proposés par le musée : la fouille d’une tombe grecque et un atelier épigraphie. Les enfants ont également bien sûr pu découvrir les chantiers en Playmobil. Après le chantier subaquatique l’an passé, une nouvelle maquette est venue s’ajouter : le laboratoire !

Deux classes sont venues à notre rencontre le vendredi (Ce2 et 5ème), et une soixantaine d’autres enfants se sont pris au jeu au cours du week-end, parfois avec leurs parents. Pendant ce temps les adultes pouvaient faire de la prospection pédestre dans le fort. Élise, Modwene et Fabien remercient chaleureusement toute l’équipe du musée pour ce beau séjour archéologique !

SAMSUNG CSC

Le Nîmes Open Game Art : pelles, pioches et pixels

Vendredi 11 décembre, au sein du Carré D’Art à Nîmes, Bonne Pioche participait pour la première fois au NOGA (Nîmes Open Game Art) en partenariat avec Truelles et Pixels.

Truelles et Pixels présentait les deux versions de son simulateur d’archéologie sur PC et quelques mini-jeux sur tablette sur la période de l’Age du Fer Méditerranéen, tandis que Bonne Pioche proposait son bac de fouilles dans lequel était restituée une tombe féminine de l’Âge du Fer découverte en Picardie. À la fin de la journée, la projection d’une restitution 3D de la tombe a permis de comparer son état au moment de l’inhumation et l’état actuel. Ces deux ateliers complémentaires ont permis à une classe de 3ème venu d’Alès une immersion virtuelle et pratique dans la réalisation d’une fouille archéologique.

Enfin, Bonne Pioche présentait la réplique, imprimée en 3D au FabLab de Bron, d’un crâne ibère (actuelle Catalogne), daté lui aussi de l’Âge du Fer. Ce crâne présente la particularité d’avoir été cloué en guise de trophée à l’entrée de l’habitation d’un notable de l’antique cité fortifiée d’Ullastret.

Fête de la Science 2015 : Saint-Romain-en-Gal

En octobre, à l’occasion de la Fête de la Science l’équipe de Bonne Pioche était au musée de St-Romain-en-Gal. Installés dans le hall du musée, le diorama terrestre et  le diorama subaquatique accueillaient les visiteurs afin de leur présenter les différents métiers de l’archéologie.

Au pied de la grande mosaïque, le bac de fouille proposait quant à lui de passer de la théorie la pratique. Les efforts de nos audacieux curieux ont permis de mettre au jour la tombe d’une jeune femme dont le mobilier composé de céramiques, de bijoux et de restes de banquet dataient cette structure de l’époque gallo-romaine.

La fouille a révélé une dernière surprise de taille, avec la découverte d’une urne funéraire : une double sépulture donc. La lecture de la stratigraphie a permis à nos bons piocheurs en herbe d’affirmer que cette urne avait été déposée postérieurement à l’inhumation du squelette. A la fin de cette campagne de fouille couronnée de succès, nos apprentis fouilleurs ont reçu un diplôme d’archéologue.

SONY DSC

Enfin, une dernière épreuve attendait les plus téméraires de nos désormais jeunes diplômés de la truelle. En effet, au milieu du musée se tenait l’atelier céramique. Celui-ci présentait les différents types de mobilier ainsi que leurs applications en tant qu’ustensile de cuisine, récipient de stockage et de transport ou encore en tant que dispositif d’éclairage !