Archives de Catégorie: Événements scientifiques

Journées de l’archéologie 2017 – Orange & Lyon

Le week-end des 17 et 18 juin, une partie de l’équipe Bonne Pioche a pris la route, direction Orange, pour les Journées nationales de l’archéologie ! Pour l’édition de cette année, l’association a en effet pris ses quartiers au musée d’art et d’histoire, situé juste en face du célèbre théâtre antique. Trois ateliers ont été proposés aux apprentis archéologues tout au long de ces deux journées. Au programme : fouille d’une tombe gallo-romaine, anthropologie funéraire et épigraphie latine.

Bien abrités sous une tente, une soixante d’enfants ont ainsi pu découvrir les techniques de l’archéologie ainsi que les pratiques funéraires des Gallo-Romains en interprétant le mobilier trouvé dans la tombe (céramique, bijoux, etc). L’atelier d’anthropologie funéraire proposait ensuite d’en apprendre encore davantage sur le squelette humain et sur les informations que l’on peut recueillir à partir de l’étude des os d’un défunt. Enfin, petits et grands se sont essayés à déchiffrer deux inscriptions latines exposées dans la salle du Portique du musée, qui nous informent d’actes d’évergétisme de deux Romains installés dans la colonie orangeoise, un édile et un soldat.

Un grand merci à Anne-Laure et au musée pour l’organisation et l’accueil !

Comme à son habitude, Bonne Pioche était aussi présente pour cet évènement à Lyon, au musée Gallo-romain de Fourvière (Lyon). Le musée  avait mis en place un village de l’archéologie regroupant les différents professionnel acteurs de l’archéologie à Lyon, parmi lesquels les Services Régionaux de l’Archéologie,  l’Institut National des Recherches Archéologiques Préventives, le Service Archéologique de la Ville de Lyon et différents laboratoires (Archéorient, CIHAM, HISOMA…).

Service communication @ médiation scientifique de la MOM

Le village s’organisait selon quatre espaces, Avant la Fouille, La Fouille, Le Laboratoire et La valorisation. Bonne Pioche présentait ses deux dioramas Playmobil®, le chantier de fouille et le laboratoire, dont chaque personnage renvoyait à un stand grâce à des photos des jouets dissimulées dans chacun des ateliers, permettant aux visiteurs de découvrir l’ensemble des métiers de l’archéologie.

Nous présentions également pour la première fois l’atelier Histoires sur Pierre, en collaboration avec le laboratoire HISOMA, sur l’épigraphie, cette science qui étudie les textes anciens gravés sur des supports durables. Les enfants (et les parents !) se sont ainsi beaucoup amusés à tapoter les stèles en grec et en latin, sur lesquelles avaient préalablement été placées des feuilles de papier mouillé afin de réaliser des estampages en relief des inscriptions.

Service communication @ médiation scientifique de la MOM

Plus de 2500 visiteurs se sont ainsi succédé sur les trois jours, le vendredi pour les scolaires, le samedi et le dimanche pour le grand public, faisant de cette édition un véritable succès. Merci au musée pour l’organisation et pour l’accueil !

À l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

Fouilles nocturnes à Vienna – Nuit des musées 2017

Pour la nuit des musées, cette année Bonne Pioche faisait ses premières fouilles nocturnes au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal ! Les enfants et leurs parents ont pu prendre part à de nombreuses activités dans le musée. Pour notre part, nous proposions un atelier « fouille » pour les petits, un atelier « étude de la céramique » pour les plus grands, et bien sûr, nos dioramas en Playmobil, dont le nouveau « laboratoire d’archéologie » !

Fouille, observation, collages et dessins étaient donc au rendez-vous pour toute la famille ! Et n’oubliez pas que vous pourrez bientôt nous retrouver à l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie, qui ont lieu du 16 au 18 ! Bonne Pioche sera au musée gallo-romain de Lyon, au sein du village de l’archéologie, et à Orange avec son bac de fouilles ! Tout le programme est sur le site officiel : http://journees-archeologie.fr/

Par ailleurs, Élise Pampanay a également participé à la Nuit des musées avec sa classe de premières latinistes du lycée de l’Arc à Orange. Ses 9 élèves ont en effet travaillé par groupes sur quatre œuvres antiques emblématiques du musée d’art et d’histoire d’Orange : la frise des Centaures du théâtre, la mosaïque des Centaures, la frise des Amazones et l’acrotère du Cyclope. A grand renfort de textes et d’images, les élèves ont ainsi travaillé sur la popularité de ces figures mythologiques depuis l’Antiquité jusqu’à notre culture visuelle, cinématographique en particulier. Ils ont également tenté de rétablir le contexte de découverte de ces œuvres et tenté d’insérer ces exemples orangeois dans des séries, en cherchant des parallèles architecturaux ou archéologiques.

Pour la fête de la science 2016, les enfants ont découvert l’anthropologie funéraire au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal

Pour la Fête de la Science, Bonne Pioche était au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal avec des ateliers ouverts à tous sur l’anthropologie funéraire !

Les enfants ont pu fouiller une tombe romaine avec de vrais anthropologues de terrain, Modwene et Bérénice. Ensuite ils ont pu observer un laboratoire scientifique en Playmobil avec leurs parents pour comprendre comment les os sont étudiés après leur découverte et leur prélèvement. Pour finir, ils ont joué avec la grande silhouette humaine de Bonne Pioche pour découvrir leur squelette et ce qu’il pourra raconter aux chercheurs du futur… L’équipe de l’association en a profité pour visiter le musée en compagnie de ses archéologues miniatures.

 

 

Courses de char et gladiateurs : JNA consacrées au sport au musée gallo-romain

À l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie en juin dernier, une équipe Bonne Pioche s’est déplacée sur les îles de Lérins près de Cannes. Une deuxième équipe est restée à Lyon pour s’implanter au Musée Gallo-Romain de Fourvière avec une panoplie d’ateliers sur le thème du sport dans l’antiquité (année olympique oblige !) conçus spécialement pour l’occasion.

Renforcée par de nouveaux Bons Piocheurs, cette équipe lyonnaise a donc présenté quatre ateliers du vendredi 17 au dimanche 19 juin tout au long du parcours des visiteurs dans le musée. Le premier atelier consistait en une introduction aux sports et aux loisirs dans l’Antiquité : les participants devaient replacer les activités dans l’édifice correspondant. Ainsi les gladiateurs évoluaient dans l’amphithéâtre, la lutte gréco-romaine avait lieu dans la palestre, les spectacles dans les théâtres, les courses de char dans le cirque…

20160619_170727

Le deuxième atelier rencontré par les visiteurs proposait un focus sur la gladiature. Les visiteurs pouvaient choisir un type de gladiateur à reconstituer sur un panneau aimanté. Les plus téméraires pouvaient également se défier au jeu de cartes ou les différents types de gladiateurs s’affrontent ! L’atelier suivant était quant à lui situé au niveau de la mosaïque du cirque. Des tables supportant différents panneaux lumineux ont servi à mettre en lumière les différentes scènes de la mosaïque afin de comprendre les étapes et l’organisation d’une course de char antique.

20160619_160948

Enfin, un dernier atelier proposait aux participant de replacer l’origine chronologique ou géographique de sports apparu au cours de l’histoire sur une carte du monde bordée d’une frise chronologique.

Bonne Pioche remercie son équipe et notamment ses nouvelles recrues : Anna, Anaïs, Clément, J-S, Quentin et Mélanie (!), ainsi que l’équipe de médiation du musée Gallo-Romain.

Découverte de la Grèce antique au musée de l’île Sainte Marguerite (Cannes)

Pour les journées de l’archéologie 2016, une partie de l’équipe de l’association Bonne Pioche s’est rendue au musée archéologique de l’île Sainte Marguerite (Cannes). Après l’Irlande il y a quelques mois, c’était donc le deuxième voyage d’Ostura (le squelette de l’association) sur une île ! Mais plutôt que l’avion, elle a cette fois-ci favorisé le bateau !

SAMSUNG CSC

Malgré des contraintes inédites pour Bonne Pioche, deux ateliers ont été mis en place en plus de ceux proposés par le musée : la fouille d’une tombe grecque et un atelier épigraphie. Les enfants ont également bien sûr pu découvrir les chantiers en Playmobil. Après le chantier subaquatique l’an passé, une nouvelle maquette est venue s’ajouter : le laboratoire !

Deux classes sont venues à notre rencontre le vendredi (Ce2 et 5ème), et une soixantaine d’autres enfants se sont pris au jeu au cours du week-end, parfois avec leurs parents. Pendant ce temps les adultes pouvaient faire de la prospection pédestre dans le fort. Élise, Modwene et Fabien remercient chaleureusement toute l’équipe du musée pour ce beau séjour archéologique !

SAMSUNG CSC