Archives de Catégorie: L’archéologie pour tous les enfants !

Bonne Pioche au Liban pour le festival de l’archéologie !

Depuis plusieurs années Bonne Pioche essaie de monter un projet au Liban : c’est chose faite ! Du 6 au 14 octobre 2017, Ariane, Clément, Kathleen, Marine, Modwene et Polina, étaient à Beyrouth pour participer au premier festival de l’archéologie organisé en collaboration avec la toute jeune association libanaise MuseoLab, fondée par Jwana Chahoud et Nelly Abboud. En effet, cette toute nouvelle association a demandé à Bonne Pioche un coup de pouce pour lancer ses activités à l’occasion d’un festival de l’archéologie ! Celui-ci s’est tenu au Campus France à Beyrouth, un lieu qui réunit l’Ambassade de France, l’Institut français du Proche-Orient et l’Institut français.

La première journée, Bonne Pioche a installé ses ateliers et proposer une petite formation aux étudiants de l’Université Libanaise qui ont ensuite prêté main-forte pendant les trois jours du festival. Cela nous a permis de tous faire connaissance et d’échanger sur la thème de la médiation scientifique en archéologie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce tout premier festival de l’archéologie a connu un franc succès : près de 950 enfants, de 8 à 17 ans, ont pu profiter des nombreux ateliers mis en place : deux ateliers sur la céramique, deux sur l’industrie lithique préhistorique, un atelier fouille, deux ateliers sur l’archéozoologie et un atelier sur l’anthropologie !

Une conférence intitulée « La médiation scientifique en archéologie. MuseoLab et Bonne Pioche, projets, actions » a également été donnée le mardi 10 octobre à l’Institut français du Liban, ce qui a permis à MuseoLab et Bonne Pioche de présenter au grand public, ainsi qu’à des chercheurs et des professeurs de l’Université, leurs actions et les ateliers mis en place pendant le festival.

Ce séjour au Liban a été l’occasion pour l’équipe de pouvoir découvrir Beyrouth, ainsi que Saïda, Tyr ou Byblos et de visiter une magnifique réserve de cèdres… et bien évidemment de se régaler les babines en découvrant la cuisine libanaise en bonne compagnie !

Bonne Pioche tiens à remercier le FSDIE-Lyon 2 pour son soutien financier, ainsi que l’Institut français du Liban et l’Institut français du Proche-Orient pour leur accueil et l’aide logistique. Enfin, nous adressons nos plus sincères et chaleureux remerciements à l’équipe de MuseoLab pour leur formidable accueil et les visites ! À très vite pour de nouvelles aventures !

 

 

 

Publicités

Week-end chez les geeks : Bonne Pioche à la Geek Touch de Lyon

Le week-end dernier, Bonne Pioche était invitée à participer à la Geek Touch à Eurexpo ! Installés au cœur du « Corner Science E=MC2 » aux côtés d’institutions comme l’Observatoire de Lyon et de références issues de la pop culture dont la DeLorean (Retour vers le Futur) et le Tardis (Doctor Who), Polina, Mélanie, Anna, Fabien, Modwene, Bérénice et Rémi se sont relayés pour tenir un stand présentant les différentes activités de l’association.

Décoré de photographies illustrant les activités de l’association et son histoire, le stand était pensé comme un panorama de nos activités. Nous y avons exposé quelques uns de nos supports de médiation : outils lithiques, céramiques, poster gladiateur… Nos boîtes à outils quant à elles, ont permis de faire (re)découvrir les outils de l’archéologue ! Et même Lara Croft a pu profiter de ce petit rappel méthodologique (merci aux modèles) !

Enfin, Bonne Pioche a une nouvelle fois exposé ses dioramas en Playmobil  : le chantier d’archéologie programmée, les fouilles subaquatiques et le tout nouveau laboratoire archéologique (un grand bravo à Fabien pour cette nouvelle réalisation) !

Au terme d’un week-end entre Pokémon et super-héros, l’équipe a pu faire connaître les activités de l’association à de nombreux curieux plus ou moins néophytes et distribuer quelques brochures !

Une semaine à la découverte de l’archéologie, au pied des immeubles à Grigny

La semaine du 18 juillet, à la demande d’Esther M., les Bons Piocheurs sont intervenus bénévolement auprès des enfants de Grigny, qui bénéficient d’animations proposées par le centre social tous les après-midi pendant quatre semaines cet été.

Lundi, Ariane, Anaïs et Élise ont fait découvrir aux enfants la discipline de l’archéologie et leur ont proposé deux ateliers autour de l’expression. Les 6-8 ans se sont tout d’abord adonnés à la peinture rupestre comme de véritables hommes préhistoriques ! Anaïs leur a expliqué les différentes techniques, au pochoir, avec le doigt ou au crachat (simulé avec une brosse à dents), pour reproduire les peintures d’animaux telles qu’on en a retrouvées dans la grotte de Lascaux ou la grotte Chauvet. Les enfants ont ainsi crée de belles fresques collectives. Les plus grands ont ensuite pris part à un atelier centré sur l’écriture, en commençant par écrire leur prénom en hiéroglyphes. Ils se sont ensuite initiés à la technique du repoussé, comme pour les lamelles étrusques de Pyrgi. Ils ont pu ainsi décalquer la divinité grecque de leur choix avant de reproduire le dessin à l’envers sur une feuille de métal dorée ou argentée.

Mercredi,  Ariane, Pierre et Élise ont proposé des ateliers autour de l’archéozoologie et de l’anthropologie. Répartis en deux groupes, les enfants ont fouillé dans un petit bac certains os d’animaux et du squelette humain et ont ensuite tenté de les identifier. Ariane les y a aidés en leur proposant de replacer sur une reproduction de squelette humain les principaux os de notre corps. Enfin, Pierre leur a proposé de faire le même exercice avec les os d’animaux en prenant l’exemple d’un squelette de chien.

Jeudi, Fabien a proposé aux enfants un tout nouvel atelier : l’atelier post-fouille, au cours duquel  les enfants doivent étudier les objets répartis dans une caisse trouvée dans un musée. Ils se familiarisent ainsi avec la notion de plan de chantier, de stratigraphie et de couches US. Au cours de cet atelier, les enfants remplissent des fiches matériel pour documenter le matériel de fouille : pièces de monnaie, os, céramique, etc. Certains préféraient dessiner le matériel, tandis que d’autres ont reconstitué des céramiques en recollant les différents tessons éparpillés. L’après-midi s’est terminée sur la découverte du travail de l’épigraphiste grâce à un atelier centré sur une stèle funéraire en provenance de Locres. Les enfants ont pu découvrir les différents types de monuments funéraires dans l’Antiquité avant de reproduire et de déchiffrer l’inscription grecque de la stèle, qui est l’épitaphe d’une jeune femme prénommée Nossis.

Nous tenons à remercier Esther et les animateurs du centre pour leur accueil chaleureux et leur confiance, ainsi que tous les enfants qui ont pris part à ces ateliers avec curiosité ! Bonne Pioche est ravie de cette nouvelle animation !

Deux jours au musée archéologique de Nuits-Saint-Georges

En ce début de semaine ensoleillé, une équipe de Bonne Pioche est partie sur les routes en direction du pays du vin, à Nuits-Saint-Georges. Conviés par le musée de le ville, Anna, Rémi, Ben, Mélanie, JS et Clément sont venus animer pendant deux jours des ateliers archéologiques pour quatre classes de la ville.

Chaque classe a eu droit à une demi-journée d’activités archéologiques. Celle-ci débutait par une introduction à l’archéologie et se poursuivait par la fouille d’une sépulture gallo-romaine et une présentation de la céramologie.

Dans notre fameux bac de fouille, installé dans la cours du musée, les élèves et leurs encadrants ont pu fouiller et apprendre à interpréter les objets et les os trouvés dans la sépulture. Ils ont également découvert le métier de céramologue (la personne qui étudie les céramiques) et ont appris à distinguer les différentes formes et utilités des céramiques gallo-romaines. Cette petite virée bucolique au début des beaux jours a été fort appréciée par nos bons piocheurs.

Pierres polies et chocolat : découverte de l’archéologie à la Croix Rouge

Mercredi 8 avril, quatre bons piocheurs, Fabien, Anna, Anaïs et Elise, se sont rendus rue de Créqui à Lyon, pour intervenir bénévolement auprès du service ASR (Action Service Réfugiés), à la demande de Claire Genis. Le temps d’une après-midi, cinq enfants ont ainsi pu découvrir l’archéologie à travers deux ateliers.

Il s’agissait tout d’abord de mener une fouille proto-historique, pendant laquelle les enfants ont mis au jour divers objets : pointe de flèche, torque, et… des œufs en chocolat de toute évidence anachroniques ! Les enfants ont ensuite eu l’occasion, au cours d’un atelier de découverte de la peinture rupestre, d’exprimer leurs talents artistiques, dignes des représentations de la grotte Chauvet ! L’après-midi s’est terminée par un goûter très sympathique avec les enfants.

Cette animation fut un succès, bons piocheurs comme enfants étaient ravis ! Nous remercions Claire Genis, Jean-Pierre Petit et les bénévoles de l’ASR pour leur accueil chaleureux.