Fouilles nocturnes à Vienna – Nuit des musées 2017

Pour la nuit des musées, cette année Bonne Pioche faisait ses premières fouilles nocturnes au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal ! Les enfants et leurs parents ont pu prendre part à de nombreuses activités dans le musée. Pour notre part, nous proposions un atelier « fouille » pour les petits, un atelier « étude de la céramique » pour les plus grands, et bien sûr, nos dioramas en Playmobil, dont le nouveau « laboratoire d’archéologie » !

Fouille, observation, collages et dessins étaient donc au rendez-vous pour toute la famille ! Et n’oubliez pas que vous pourrez bientôt nous retrouver à l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie, qui ont lieu du 16 au 18 ! Bonne Pioche sera au musée gallo-romain de Lyon, au sein du village de l’archéologie, et à Orange avec son bac de fouilles ! Tout le programme est sur le site officiel : http://journees-archeologie.fr/

Par ailleurs, Élise Pampanay a également participé à la Nuit des musées avec sa classe de premières latinistes du lycée de l’Arc à Orange. Ses 9 élèves ont en effet travaillé par groupes sur quatre œuvres antiques emblématiques du musée d’art et d’histoire d’Orange : la frise des Centaures du théâtre, la mosaïque des Centaures, la frise des Amazones et l’acrotère du Cyclope. A grand renfort de textes et d’images, les élèves ont ainsi travaillé sur la popularité de ces figures mythologiques depuis l’Antiquité jusqu’à notre culture visuelle, cinématographique en particulier. Ils ont également tenté de rétablir le contexte de découverte de ces œuvres et tenté d’insérer ces exemples orangeois dans des séries, en cherchant des parallèles architecturaux ou archéologiques.

Publicités

Retour au collège Valdo à Vaulx-en-Velin !

Ce jeudi 13 avril, juste avant les vacances de Pâques, une escouade Bonne Pioche est venue animer des ateliers pour les latinistes du collège Pierre Valdo à Vaulx-en-Velin, à l’invitation de leur professeur Nicolas Genis.

Mélanie, Clément, Léa, Chloé et les deux Anna ont tout d’abord montré aux élèves de 3e ce qu’il se passait après les fouilles. Ils ont étudié du matériel archéologique trouvé sur un site fictif. Ce matériel était, comme sur les chantiers, rangé par US (Unité Stratigraphique). Ils ont ensuite dû remplir des « fiches matériel » pour inventorier chaque objet ou tesson. Puis, en s’aidant d’un croquis de la fouille et d’une coupe stratigraphique, les groupes ont confronté leurs résultats pour définir la datation de chaque US. Les 4e, quant à eux, ont eu la chance de fouiller pendant 1h une sépulture de la fin de l’Âge du Fer en France. Ils ont appris les gestes de l’archéologue, puis leur travail terminé et la sépulture bien dégagée, nous leur avons expliqué l’importance de retrouver les objets et les os en place et ce qu’ils nous apprenaient sur l’identité du défunt. Pour finir, nous avons fait de la céramologie avec toute une classe de 5e. Après une présentation sur l’archéologie, nous avons étudié les objets que nous trouvons le plus en fouille : les tessons de céramique ! Des sachets de tessons issu d’un site de l’Âge du fer ont été distribués aux élèves, répartis par secteur (un lieu ou un bâtiment). Chaque groupe devait examiner et recoller les tessons, puis remplir des « fiches céramique ». Au final, chaque groupe a réussi à définir la fonction du lieu ou bâtiment dans lequel avaient été trouvées les céramiques, avant de faire une grande mise en commun pour comprendre le site dans son ensemble !

Encore merci à Nicolas pour son accueil. Les animateurs Bonne Pioche ont bien apprécié leur journée, et ceux pour qui c’était la première fois ont été conquis. À l’année prochaine encore, qui sait !

Week-end chez les geeks : Bonne Pioche à la Geek Touch de Lyon

Le week-end dernier, Bonne Pioche était invitée à participer à la Geek Touch à Eurexpo ! Installés au cœur du « Corner Science E=MC2 » aux côtés d’institutions comme l’Observatoire de Lyon et de références issues de la pop culture dont la DeLorean (Retour vers le Futur) et le Tardis (Doctor Who), Polina, Mélanie, Anna, Fabien, Modwene, Bérénice et Rémi se sont relayés pour tenir un stand présentant les différentes activités de l’association.

Décoré de photographies illustrant les activités de l’association et son histoire, le stand était pensé comme un panorama de nos activités. Nous y avons exposé quelques uns de nos supports de médiation : outils lithiques, céramiques, poster gladiateur… Nos boîtes à outils quant à elles, ont permis de faire (re)découvrir les outils de l’archéologue ! Et même Lara Croft a pu profiter de ce petit rappel méthodologique (merci aux modèles) !

Enfin, Bonne Pioche a une nouvelle fois exposé ses dioramas en Playmobil  : le chantier d’archéologie programmée, les fouilles subaquatiques et le tout nouveau laboratoire archéologique (un grand bravo à Fabien pour cette nouvelle réalisation) !

Au terme d’un week-end entre Pokémon et super-héros, l’équipe a pu faire connaître les activités de l’association à de nombreux curieux plus ou moins néophytes et distribuer quelques brochures !

Collège Jean Rostand, Round I & II

Les vendredi 20 janvier et 17 février derniers, Bonne Pioche a gagné les hauteurs de Saint-Chamond, près de Saint-Etienne, pour intervenir au collège Jean Rostand. En effet, une fois n’est pas coutume, panne de chauffage oblige, la journée prévue en une fois s’est faite en deux temps ! Madame Cazeaux a accueilli l’équipe auprès de ses classes de 5e de français et de latin, ainsi que de sa classe de 4e latinistes pour des ateliers essentiellement consacrés à la Grèce antique. Nous sommes ainsi revenus avec les 5e sur la naissance de l’écriture et les différents alphabets et écritures du monde antique, avant de proposer aux élèves d’écrire leur prénom en hiéroglyphes dans un premier temps, puis en grec !

Ensuite, une classe de 5e s’est scindée en deux groupes pour travailler d’abord sur la fouille d’une tombe grecque, celle de Nossis, prêtresse de Déméter, dont le squelette a été retrouvé à Locres, en Grande Grèce, au IVe s. av. J.-C. Les élèves ont pu s’interroger sur la fonction des différents objets placés et retrouvés dans la tombe (jouets, miroir, statuette, vases), ainsi que sur les éléments qu’ils nous apportent sur l’identité de la défunte. Il s’agissait ensuite de travailler sur l’inscription funéraire associée à cette sépulture, en s’intéressant au travail de l’épigraphiste. Les élèves ont pu réaliser un estampage de cette épitaphe, avant de la transcrire de l’alphabet grec à latin, puis de la traduire. Ils ont dû ensuite mettre en relation les informations relevées au cours de ces deux ateliers.

20160618_101406

La classe de 4e a travaillé sur les gladiateurs à Rome, à l’aide de cartes à jouer, ainsi que sur la Timeline, un atelier au cours duquel les élèves ont dû reporter chronologiquement et géographiquement, sur le plateau de jeu composé d’une frise chronologique et d’une mapemonde, des événements sportifs de toutes époques et de toutes origines.

Découverte de l’archéologie en Grande Section

Après une première expérience lors de notre voyage en Irlande, Bonne Pioche s’est de nouveau aventurée en Grande Section ! Ce sont les petits de l’école Notre Dame, dans le sixième arrondissement de Lyon qui nous ont accueillis avec un tout nouvel atelier.

Les élèves de L. Garin ont observé et manipulé du matériel archéologique et des reproductions. Pas facile de reconnaître les matières ou de dire l’âge de tout ça ! En revanche la fonction de ces objets a fait l’objet de nombreuses hypothèses, souvent judicieuses !