Archives du blog

Journées de l’archéologie 2017 – Orange & Lyon

Le week-end des 17 et 18 juin, une partie de l’équipe Bonne Pioche a pris la route, direction Orange, pour les Journées nationales de l’archéologie ! Pour l’édition de cette année, l’association a en effet pris ses quartiers au musée d’art et d’histoire, situé juste en face du célèbre théâtre antique. Trois ateliers ont été proposés aux apprentis archéologues tout au long de ces deux journées. Au programme : fouille d’une tombe gallo-romaine, anthropologie funéraire et épigraphie latine.

Bien abrités sous une tente, une soixante d’enfants ont ainsi pu découvrir les techniques de l’archéologie ainsi que les pratiques funéraires des Gallo-Romains en interprétant le mobilier trouvé dans la tombe (céramique, bijoux, etc). L’atelier d’anthropologie funéraire proposait ensuite d’en apprendre encore davantage sur le squelette humain et sur les informations que l’on peut recueillir à partir de l’étude des os d’un défunt. Enfin, petits et grands se sont essayés à déchiffrer deux inscriptions latines exposées dans la salle du Portique du musée, qui nous informent d’actes d’évergétisme de deux Romains installés dans la colonie orangeoise, un édile et un soldat.

Un grand merci à Anne-Laure et au musée pour l’organisation et l’accueil !

Comme à son habitude, Bonne Pioche était aussi présente pour cet évènement à Lyon, au musée Gallo-romain de Fourvière (Lyon). Le musée  avait mis en place un village de l’archéologie regroupant les différents professionnel acteurs de l’archéologie à Lyon, parmi lesquels les Services Régionaux de l’Archéologie,  l’Institut National des Recherches Archéologiques Préventives, le Service Archéologique de la Ville de Lyon et différents laboratoires (Archéorient, CIHAM, HISOMA…).

Service communication @ médiation scientifique de la MOM

Le village s’organisait selon quatre espaces, Avant la Fouille, La Fouille, Le Laboratoire et La valorisation. Bonne Pioche présentait ses deux dioramas Playmobil®, le chantier de fouille et le laboratoire, dont chaque personnage renvoyait à un stand grâce à des photos des jouets dissimulées dans chacun des ateliers, permettant aux visiteurs de découvrir l’ensemble des métiers de l’archéologie.

Nous présentions également pour la première fois l’atelier Histoires sur Pierre, en collaboration avec le laboratoire HISOMA, sur l’épigraphie, cette science qui étudie les textes anciens gravés sur des supports durables. Les enfants (et les parents !) se sont ainsi beaucoup amusés à tapoter les stèles en grec et en latin, sur lesquelles avaient préalablement été placées des feuilles de papier mouillé afin de réaliser des estampages en relief des inscriptions.

Service communication @ médiation scientifique de la MOM

Plus de 2500 visiteurs se sont ainsi succédé sur les trois jours, le vendredi pour les scolaires, le samedi et le dimanche pour le grand public, faisant de cette édition un véritable succès. Merci au musée pour l’organisation et pour l’accueil !

À l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

Publicités

Collège Jean Rostand, Round I & II

Les vendredi 20 janvier et 17 février derniers, Bonne Pioche a gagné les hauteurs de Saint-Chamond, près de Saint-Etienne, pour intervenir au collège Jean Rostand. En effet, une fois n’est pas coutume, panne de chauffage oblige, la journée prévue en une fois s’est faite en deux temps ! Madame Cazeaux a accueilli l’équipe auprès de ses classes de 5e de français et de latin, ainsi que de sa classe de 4e latinistes pour des ateliers essentiellement consacrés à la Grèce antique. Nous sommes ainsi revenus avec les 5e sur la naissance de l’écriture et les différents alphabets et écritures du monde antique, avant de proposer aux élèves d’écrire leur prénom en hiéroglyphes dans un premier temps, puis en grec !

Ensuite, une classe de 5e s’est scindée en deux groupes pour travailler d’abord sur la fouille d’une tombe grecque, celle de Nossis, prêtresse de Déméter, dont le squelette a été retrouvé à Locres, en Grande Grèce, au IVe s. av. J.-C. Les élèves ont pu s’interroger sur la fonction des différents objets placés et retrouvés dans la tombe (jouets, miroir, statuette, vases), ainsi que sur les éléments qu’ils nous apportent sur l’identité de la défunte. Il s’agissait ensuite de travailler sur l’inscription funéraire associée à cette sépulture, en s’intéressant au travail de l’épigraphiste. Les élèves ont pu réaliser un estampage de cette épitaphe, avant de la transcrire de l’alphabet grec à latin, puis de la traduire. Ils ont dû ensuite mettre en relation les informations relevées au cours de ces deux ateliers.

20160618_101406

La classe de 4e a travaillé sur les gladiateurs à Rome, à l’aide de cartes à jouer, ainsi que sur la Timeline, un atelier au cours duquel les élèves ont dû reporter chronologiquement et géographiquement, sur le plateau de jeu composé d’une frise chronologique et d’une mapemonde, des événements sportifs de toutes époques et de toutes origines.

Découverte de la Grèce antique au musée de l’île Sainte Marguerite (Cannes)

Pour les journées de l’archéologie 2016, une partie de l’équipe de l’association Bonne Pioche s’est rendue au musée archéologique de l’île Sainte Marguerite (Cannes). Après l’Irlande il y a quelques mois, c’était donc le deuxième voyage d’Ostura (le squelette de l’association) sur une île ! Mais plutôt que l’avion, elle a cette fois-ci favorisé le bateau !

SAMSUNG CSC

Malgré des contraintes inédites pour Bonne Pioche, deux ateliers ont été mis en place en plus de ceux proposés par le musée : la fouille d’une tombe grecque et un atelier épigraphie. Les enfants ont également bien sûr pu découvrir les chantiers en Playmobil. Après le chantier subaquatique l’an passé, une nouvelle maquette est venue s’ajouter : le laboratoire !

Deux classes sont venues à notre rencontre le vendredi (Ce2 et 5ème), et une soixantaine d’autres enfants se sont pris au jeu au cours du week-end, parfois avec leurs parents. Pendant ce temps les adultes pouvaient faire de la prospection pédestre dans le fort. Élise, Modwene et Fabien remercient chaleureusement toute l’équipe du musée pour ce beau séjour archéologique !

SAMSUNG CSC

Un jeudi après-midi « Archéologie » au collège Gabriel Rosset dans le 7ème arrondissement de Lyon

Bonne Pioche a embarqué jeudi 9 juin quelques-uns de ses ateliers non loin de son quartier général, pour proposer à une classe d’élèves de 6ème du collège Gabriel Rosset (Lyon 7) de partir à la découverte de l’archéologie.

!cid_imageEB72CCF0-7A61-4604-9468-B72549107264

Après une présentation générale de l’archéologie et du métier d’archéologue, Anna a fait tomber quelques idées reçues. Les élèves ont ainsi pu comprendre que l’archéologie était une discipline scientifique à part entière, constituée d’un large panel de spécialistes dont la mise en commun des travaux permettait d’appréhender les sociétés du passé dans leur globalité. Lire la suite

Bonne Pioche au collège Pierre Valdo

Mardi 2 février, les vaillantes piocheuses Modwene, Anna, Ariane, Carla, Cécile, Émeline et Élise se sont rendues au collège Pierre Valdo à Vaux-en-Velin pour faire découvrir l’archéologie aux élèves du professeur de latin Nicolas Genis. L’après-midi a débuté avec une dizaine d’élèves de quatrième par un atelier de deux heures consacré à la fouille d’une tombe grecque de Locres, en Grande Grèce, datant du IVe siècle. Une fois l’analyse du squelette du défunt et du matériel découvert dans la tombe effectuée, les élèves ont joué le rôle d’un épigraphiste, à travers le déchiffrage de l’inscription funéraire trouvée sur la stèle correspondant à cette tombe. Les élèves ont ainsi traduit l’épigramme funéraire de Nossis, prêtresse de Déméter, et fait le lien avec le squelette d’une femme trouvé lors de la fouille.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite, 36 élèves de 5e, latinistes ou non, ont pris part à un atelier sur l’écriture rappelant l’histoire des écritures et des alphabets, au cours duquel ils ont écrit leur prénom en hiéroglyphes, puis en grec. L’atelier s’est conclu par le défi de transcrire le plus vite possible l’inscription funéraire de Dexiléos, que les élèves ont relevé haut la main !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin, la journée s’est terminée avec les 3e, par un tout nouvel atelier crée par Bonne Pioche, l’atelier tessons. Ariane a tout d’abord présenté la céramique, ses caractéristiques, ses utilisations, ainsi que son intérêt archéologique, avant de proposer aux élèves répartis en 5 groupes correspondant aux 5 secteurs d’un chantier de fouille gallo-romain d’analyser un lot de tessons en provenance d’un de ses secteurs, de tenter des recollements et de remplir des fiches céramique pour caractériser leurs tessons. Pour chaque groupe, un chef de secteur a été désigné et devait rendre compte à la fin de l’atelier du type de céramique présent dans le lot (céramique de transport ou de stockage, de cuisine, ou de table). M. Genis est revenu en cours le lendemain sur ce qui n’avait pas pu être terminé la veille.

Pour une première intervention dans un collège, Bonne Pioche est ravie de cette après-midi !