Archives du blog

Bonne Pioche et les « classes archéologie » du Teil (Ardèche)

Cette année Bonne Pioche a suivi au fil de l’année plusieurs « classes archéologie » du collège Chamontin au Teil (Ardèche). Trois journées se sont succédées, le 27 février, le 24 avril et le 22 mai : la classe de 6e de M. Combe a suivi des ateliers sur l’Antiquité et la classe de 5e de Mme Dubois des ateliers sur l’époque médiévale.

Mardi 27 février, Clément et Anna sont arrivés au Teil pour faire connaissance avec M. Combe, Mme Dubois et leurs classes respectives. Le matin, les 6e ont pu prendre part à un atelier sur l’écriture pendant lequel les élèves devaient comprendre d’où venaient les différentes écritures de l’Antiquité et écrire en hiéroglyphique comme des scribes. Ils ont ensuite étudié une stèle en pierre comme de vrais épigraphistes : après un estampage (copie en relief du texte grâce à une feuille de papier mouillée tapotée sur la stèle), ils ont transcrit puis traduit l’inscription funéraire de Nossis, une jeune prêtresse de Déméter.

L’après-midi a été consacré aux 5e avec deux ateliers : un sur l’enluminure et l’autre sur l’héraldique. Lors du premier, ils ont pu découvrir les différentes manières d’illustrer un texte, suivant son contenu, les encres utilisées, etc. Puis chaque élève a pu dessiner sa propre lettrine. Pendant l’atelier sur l’héraldique (la science des blasons), les élèves ont appris à lire un blason et à le décrire, puis ils ont mis leurs connaissances en pratique en dessinant le leur !

 

Mardi 24 avril, Modwene, Estelle et Anna sont descendues de Lyon, rejointes par Clément (rentabilisant le blocage de l’université pour venir aider). Durant la matinée, les 6e ont alterné entre le bac de fouille dans lequel était enterrée la sépulture de Nossis (la prêtresse de Déméter dont ils avaient traduit la stèle deux mois auparavant) et l’atelier post-fouille. Pendant l’après-midi, les 5e ont également alterné entre ces deux ateliers, mais pour découvrir une sépulture médiévale. Au cours de cette journée, les élèves ont appris les gestes de l’archéologue, la façon dont les objets découverts lors de fouille  sont traités (description, dessin) et ce qu’ils nous apprennent sur l’époque (datation), les personnes (âge, sexe) et le lieu dans lequel ils ont été découverts.

Mardi 22 mai, Benjamin Oury du CIHAM (histoire, archéologie, littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux) est venu avec l’équipe de Bonne Pioche composée de Quentin, JS et Anna pour animer les derniers ateliers de l’année ! Les 6e, en forme dès le matin, ont appris les différentes techniques de fabrication des mosaïques à l’époque romaine, avant d’en créer une eux-mêmes. Puis les 5e ont suivi un atelier sur l’archéologie du bâti l’après-midi : ils ont appris à lire l’histoire d’un bâtiment en observant les traces de ses transformations sur ses façades. Grâce au mur interactif prêté par le CIHAM, les élèves ont pu comprendre l’histoire de ce mur qui a évolué entre le Xe et le XXe siècle.

Un grand merci à Mme Dubois et M. Combe pour leur accueil, ainsi qu’aux personnes qui nous ont aidé pour ce projet.

Publicités

Une sépulture d’abbé à Abondance – Journées du Patrimoine 2015

Pour les Journées du Patrimoine 2015, Bonne Pioche était à Abondance dans l’abbaye ! Le jeudi matin et le vendredi matin nous avons reçu trois classes de primaires de la vallée, et le samedi un groupe de particuliers.
Pour la première fois le bac de fouille de Bonne Pioche quittait la Préhistoire et l’Antiquité : c’est la tombe d’un abbé qui a été reconstituée et fouillée par les enfants. Dans celles-ci nos jeunes archéologues ont découvert un collier avec un crucifix, un chapelet, des anneaux, une clé et un stylet ! Après avoir enregistré la découverte des objets, ils ont été prélevés par les enfants. Un peu d’histoire avec Sidonie et Marine, et ils ont pu déterminer l’identité du défunt : l’abbé Raymond Bondat, qui fit construire l’église abbatiale dans la seconde moitié du XIIIème siècle !

Journées du patrimoine et Fête de la Science 2015 !

Pour les Journées du Patrimoine 2015, Bonne Pioche sera à Abondance en Haute-Savoie ! Après les scolaires le jeudi et le vendredi, vos enfants (8-15 ans) pourront participer à l’atelier « Les archéologues de Demain » le samedi 19 à 14h30 et à 16h (inscription obligatoire). Cliquez ici pour plus de détails !

DSCN4256

Et vous pourrez nous retrouver plus près de Lyon, au Musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal, pour la Fête de la Science le week-end du 10 octobre ! Vous pourrez participer à l’atelier fouille et à l’atelier céramologie en compagnie archéo-anthropologues et de céramologues, et bien sur de l’équipe de fouille Playmobil de Bonne Pioche !

fds_1

Les copistes de Grange-Blanche : enluminure et calligraphie à l’IHOP

Le 27 janvier dernier, c’est avec Gloria, Marianne et Jeannie que nous avons découvert les mystères des Bestiaires médiévaux ! En se penchant dans un premier temps sur un photo montage, nos jeunes médiévistes ont découvert le rôle des animaux occupant les toits des églises et recouvrant les manuscrits. Puis à  travers une exploration minutieuse de l’art des vitraux, des enluminures et de la calligraphie, nos jeunes scribes et enlumineuses ont pu créer à leur idée des vitraux, enluminures et écritures médiévales en s’appuyant sur des manuscrits et en respectant à la lettre les modèles du Moyen-âge !

DSCN9156 [1600x1200]

De l’écriture de Charlemagne à la calligraphie Arabe, les enfants ont ensuite pu s’essayer à des écritures plus actuelles et très différentes les unes des autres !

Découvrez toutes les photographies dans la suite de l’article. Lire la suite

Bonne Pioche aux Assolympiades !

Le premier week-end d’octobre dernier (6-7/10), la ferme de La Chaux, perdue au milieu des champs entre Dijon et Beaune, accueillait la 5ème édition des Assolympiades : une rencontre conviviale et festive, entre des associations venant principalement de Côte-d’Or, à laquelle Bonne Pioche a eu l’occasion de participer.

Le samedi matin, à grand renfort de muscles et de sueur, un bac de fouille bio a été aménagé dans la terre à côté d’un jardin et d’un atelier de modelage d’argile. Il a été organisé en plusieurs couches stratigraphiques, représentant la préhistoire, l’époque romaine et le moyen-âge (sans oublier l’époque actuelle grâce aux « dons » de certains participants…). Puis le samedi et le dimanche après-midi, les enfants présents ont pu, à leur grande joie, découvrir des vestiges et apprendre à fouiller comme de vrais archéologues (en se salissant le pantalon), et faire ami-ami avec les vers de terre qu’ils trouvaient. Et de même, quelques adultes sont venus nous donner un coup de main et profiter des joies de la fouille.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photographies : Anna D. et parapluierouge.fr