Archives du blog

Pour la fête de la science 2016, les enfants ont découvert l’anthropologie funéraire au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal

Pour la Fête de la Science, Bonne Pioche était au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal avec des ateliers ouverts à tous sur l’anthropologie funéraire !

Les enfants ont pu fouiller une tombe romaine avec de vrais anthropologues de terrain, Modwene et Bérénice. Ensuite ils ont pu observer un laboratoire scientifique en Playmobil avec leurs parents pour comprendre comment les os sont étudiés après leur découverte et leur prélèvement. Pour finir, ils ont joué avec la grande silhouette humaine de Bonne Pioche pour découvrir leur squelette et ce qu’il pourra raconter aux chercheurs du futur… L’équipe de l’association en a profité pour visiter le musée en compagnie de ses archéologues miniatures.

 

 

Deux jours au musée archéologique de Nuits-Saint-Georges

En ce début de semaine ensoleillé, une équipe de Bonne Pioche est partie sur les routes en direction du pays du vin, à Nuits-Saint-Georges. Conviés par le musée de le ville, Anna, Rémi, Ben, Mélanie, JS et Clément sont venus animer pendant deux jours des ateliers archéologiques pour quatre classes de la ville.

Chaque classe a eu droit à une demi-journée d’activités archéologiques. Celle-ci débutait par une introduction à l’archéologie et se poursuivait par la fouille d’une sépulture gallo-romaine et une présentation de la céramologie.

Dans notre fameux bac de fouille, installé dans la cours du musée, les élèves et leurs encadrants ont pu fouiller et apprendre à interpréter les objets et les os trouvés dans la sépulture. Ils ont également découvert le métier de céramologue (la personne qui étudie les céramiques) et ont appris à distinguer les différentes formes et utilités des céramiques gallo-romaines. Cette petite virée bucolique au début des beaux jours a été fort appréciée par nos bons piocheurs.

Fête de la Science 2015 : Saint-Romain-en-Gal

En octobre, à l’occasion de la Fête de la Science l’équipe de Bonne Pioche était au musée de St-Romain-en-Gal. Installés dans le hall du musée, le diorama terrestre et  le diorama subaquatique accueillaient les visiteurs afin de leur présenter les différents métiers de l’archéologie.

Au pied de la grande mosaïque, le bac de fouille proposait quant à lui de passer de la théorie la pratique. Les efforts de nos audacieux curieux ont permis de mettre au jour la tombe d’une jeune femme dont le mobilier composé de céramiques, de bijoux et de restes de banquet dataient cette structure de l’époque gallo-romaine.

La fouille a révélé une dernière surprise de taille, avec la découverte d’une urne funéraire : une double sépulture donc. La lecture de la stratigraphie a permis à nos bons piocheurs en herbe d’affirmer que cette urne avait été déposée postérieurement à l’inhumation du squelette. A la fin de cette campagne de fouille couronnée de succès, nos apprentis fouilleurs ont reçu un diplôme d’archéologue.

SONY DSC

Enfin, une dernière épreuve attendait les plus téméraires de nos désormais jeunes diplômés de la truelle. En effet, au milieu du musée se tenait l’atelier céramique. Celui-ci présentait les différents types de mobilier ainsi que leurs applications en tant qu’ustensile de cuisine, récipient de stockage et de transport ou encore en tant que dispositif d’éclairage !