Assemblée générale 2016 – 24/11

La prochaine assemblée générale de l’association se tiendra jeudi 24/11 à 18h30 en salle Reinach (4ème étage de la Maison de l’Orient, accès par le 86 rue Pasteur, 69007). Elle sera suivie d’un pot.

ag

Joignez-vous à nous afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de découvrir les nouveaux projets de l’association !

Ordre du jour :

  • Rapport financier
  • Rapport moral
  • Renouvellement du bureau
  • Questions diverses

Il sera possible d’adhérer au début de l’assemblée générale.

Pour la fête de la science 2016, les enfants ont découvert l’anthropologie funéraire au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal

Pour la Fête de la Science, Bonne Pioche était au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal avec des ateliers ouverts à tous sur l’anthropologie funéraire !

Les enfants ont pu fouiller une tombe romaine avec de vrais anthropologues de terrain, Modwene et Bérénice. Ensuite ils ont pu observer un laboratoire scientifique en Playmobil avec leurs parents pour comprendre comment les os sont étudiés après leur découverte et leur prélèvement. Pour finir, ils ont joué avec la grande silhouette humaine de Bonne Pioche pour découvrir leur squelette et ce qu’il pourra raconter aux chercheurs du futur… L’équipe de l’association en a profité pour visiter le musée en compagnie de ses archéologues miniatures.

 

 

Courses de char et gladiateurs : JNA consacrées au sport au musée gallo-romain

À l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie en juin dernier, une équipe Bonne Pioche s’est déplacée sur les îles de Lérins près de Cannes. Une deuxième équipe est restée à Lyon pour s’implanter au Musée Gallo-Romain de Fourvière avec une panoplie d’ateliers sur le thème du sport dans l’antiquité (année olympique oblige !) conçus spécialement pour l’occasion.

Renforcée par de nouveaux Bons Piocheurs, cette équipe lyonnaise a donc présenté quatre ateliers du vendredi 17 au dimanche 19 juin tout au long du parcours des visiteurs dans le musée. Le premier atelier consistait en une introduction aux sports et aux loisirs dans l’Antiquité : les participants devaient replacer les activités dans l’édifice correspondant. Ainsi les gladiateurs évoluaient dans l’amphithéâtre, la lutte gréco-romaine avait lieu dans la palestre, les spectacles dans les théâtres, les courses de char dans le cirque…

20160619_170727

Le deuxième atelier rencontré par les visiteurs proposait un focus sur la gladiature. Les visiteurs pouvaient choisir un type de gladiateur à reconstituer sur un panneau aimanté. Les plus téméraires pouvaient également se défier au jeu de cartes ou les différents types de gladiateurs s’affrontent ! L’atelier suivant était quant à lui situé au niveau de la mosaïque du cirque. Des tables supportant différents panneaux lumineux ont servi à mettre en lumière les différentes scènes de la mosaïque afin de comprendre les étapes et l’organisation d’une course de char antique.

20160619_160948

Enfin, un dernier atelier proposait aux participant de replacer l’origine chronologique ou géographique de sports apparu au cours de l’histoire sur une carte du monde bordée d’une frise chronologique.

Bonne Pioche remercie son équipe et notamment ses nouvelles recrues : Anna, Anaïs, Clément, J-S, Quentin et Mélanie (!), ainsi que l’équipe de médiation du musée Gallo-Romain.

Archéologie romaine dans la cour de l’école Tillon (Lyon 2ème)

L’équipe Bonne Pioche s’est posée le temps d’une journée dans les locaux de l’école Germaine Tillon, dans le quartier Confluence, pour emmener les enfants dans l’Antiquité ! Dans le cadre du programme d’histoire de ce2 nous avons proposé aux enfants trois ateliers autour de la période romaine : un bac de fouille, un atelier sur la céramique et un atelier sur l’étude des monnaies.

Après une présentation générale, les enfants se sont répartis en groupes. Autour du bac, ils ont mis au jour une riche sépulture romaine. Ils ont pu affiner leur technique de fouille et comprendre les rites d’inhumation de cette époque. Pendant l’atelier numismatique ils ont découvert les monnaies de l’époque impériale et leur utilité pour l’archéologue. Enfin, lors de l’atelier céramique, les élèves ont appris à reconnaître les différentes familles de vases ainsi que leur fonction.

Après cette journée, les élèves étaient incollables sur
l’Antiquité romaine !

Une semaine à la découverte de l’archéologie, au pied des immeubles à Grigny

La semaine du 18 juillet, à la demande d’Esther M., les Bons Piocheurs sont intervenus bénévolement auprès des enfants de Grigny, qui bénéficient d’animations proposées par le centre social tous les après-midi pendant quatre semaines cet été.

Lundi, Ariane, Anaïs et Élise ont fait découvrir aux enfants la discipline de l’archéologie et leur ont proposé deux ateliers autour de l’expression. Les 6-8 ans se sont tout d’abord adonnés à la peinture rupestre comme de véritables hommes préhistoriques ! Anaïs leur a expliqué les différentes techniques, au pochoir, avec le doigt ou au crachat (simulé avec une brosse à dents), pour reproduire les peintures d’animaux telles qu’on en a retrouvées dans la grotte de Lascaux ou la grotte Chauvet. Les enfants ont ainsi crée de belles fresques collectives. Les plus grands ont ensuite pris part à un atelier centré sur l’écriture, en commençant par écrire leur prénom en hiéroglyphes. Ils se sont ensuite initiés à la technique du repoussé, comme pour les lamelles étrusques de Pyrgi. Ils ont pu ainsi décalquer la divinité grecque de leur choix avant de reproduire le dessin à l’envers sur une feuille de métal dorée ou argentée.

Mercredi,  Ariane, Pierre et Élise ont proposé des ateliers autour de l’archéozoologie et de l’anthropologie. Répartis en deux groupes, les enfants ont fouillé dans un petit bac certains os d’animaux et du squelette humain et ont ensuite tenté de les identifier. Ariane les y a aidés en leur proposant de replacer sur une reproduction de squelette humain les principaux os de notre corps. Enfin, Pierre leur a proposé de faire le même exercice avec les os d’animaux en prenant l’exemple d’un squelette de chien.

Jeudi, Fabien a proposé aux enfants un tout nouvel atelier : l’atelier post-fouille, au cours duquel  les enfants doivent étudier les objets répartis dans une caisse trouvée dans un musée. Ils se familiarisent ainsi avec la notion de plan de chantier, de stratigraphie et de couches US. Au cours de cet atelier, les enfants remplissent des fiches matériel pour documenter le matériel de fouille : pièces de monnaie, os, céramique, etc. Certains préféraient dessiner le matériel, tandis que d’autres ont reconstitué des céramiques en recollant les différents tessons éparpillés. L’après-midi s’est terminée sur la découverte du travail de l’épigraphiste grâce à un atelier centré sur une stèle funéraire en provenance de Locres. Les enfants ont pu découvrir les différents types de monuments funéraires dans l’Antiquité avant de reproduire et de déchiffrer l’inscription grecque de la stèle, qui est l’épitaphe d’une jeune femme prénommée Nossis.

Nous tenons à remercier Esther et les animateurs du centre pour leur accueil chaleureux et leur confiance, ainsi que tous les enfants qui ont pris part à ces ateliers avec curiosité ! Bonne Pioche est ravie de cette nouvelle animation !