Une semaine à la découverte de l’archéologie, au pied des immeubles à Grigny

La semaine du 18 juillet, à la demande d’Esther M., les Bons Piocheurs sont intervenus bénévolement auprès des enfants de Grigny, qui bénéficient d’animations proposées par le centre social tous les après-midi pendant quatre semaines cet été.

Lundi, Ariane, Anaïs et Élise ont fait découvrir aux enfants la discipline de l’archéologie et leur ont proposé deux ateliers autour de l’expression. Les 6-8 ans se sont tout d’abord adonnés à la peinture rupestre comme de véritables hommes préhistoriques ! Anaïs leur a expliqué les différentes techniques, au pochoir, avec le doigt ou au crachat (simulé avec une brosse à dents), pour reproduire les peintures d’animaux telles qu’on en a retrouvé dans la grotte de Lascaux ou la grotte Chauvet. Les enfants ont ainsi crée de belles fresques collectives. Les plus grands ont ensuite pris part à un atelier centré sur l’écriture, en commençant par écrire leur prénom en hiéroglyphes. Ils se sont ensuite initiés à la technique du repoussé, comme pour les lamelles étrusques de Pyrgi. Ils ont pu ainsi décalquer la divinité grecque de leur choix avant de reproduire le dessin à l’envers sur une feuille de métal dorée ou argentée.

Mercredi,  Ariane, Pierre et Élise ont proposé des ateliers autour de l’archéozoologie et de l’anthropologie. Répartis en deux groupes, les enfants ont fouillé dans un petit bac certains os d’animaux et du squelette humain et ont ensuite tenté de les identifier. Ariane les y a aidés en leur proposant de replacer sur une reproduction de squelette humain les principaux os de notre corps. Enfin, Pierre leur a proposé de faire le même exercice avec les os d’animaux en prenant l’exemple d’un squelette de chien.

Jeudi, Fabien a proposé aux enfants un tout nouvel atelier : l’atelier post-fouille, au cours duquel  les enfants doivent étudier les objets répartis dans une caisse trouvée dans un musée. Ils se familiarisent ainsi avec la notion de plan de chantier, de stratigraphie et de couches US. Au cours de cet atelier, les enfants remplissent des fiches matériel pour documenter le matériel de fouille : pièces de monnaie, os, céramique, etc. Certains préféraient dessiner le matériel, tandis que d’autres ont reconstitué des céramiques en recollant les différents tessons éparpillés. L’après-midi s’est terminée sur la découverte du travail de l’épigraphiste grâce à un atelier centré sur une stèle funéraire en provenance de Locres. Les enfants ont pu découvrir les différents types de monuments funéraires dans l’Antiquité avant de reproduire et de déchiffrer l’inscription grecque de la stèle, qui est l’épitaphe d’une jeune femme prénommée Nossis.

Nous tenons à remercier Esther et les animateurs du centre pour leur accueil chaleureux et leur confiance, ainsi que tous les enfants qui ont pris part à ces ateliers avec curiosité ! Bonne Pioche est ravie de cette nouvelle animation !

Retour à l’hôpital pédiatrique pour Bonne Pioche !

Cela faisait longtemps que Bonne Pioche voulait renouveler son activité dans un hôpital pédiatrique (c’est à l’hôpital pédiatrique IHOP de Lyon que tout a commencé !), c’est chose faite ! L’association s’est rendue le 15 février et le 11 juillet à l’hôpital de jour pédopsychiatrique de Bourgoin pour proposer aux enfants de découvrir l’archéologie !

La première séance était dédiée à l’archéologie grecque. Après quelques questions sur l’archéologie devant la maquette de chantier Playmobil, les enfants ont regardé du matériel archéologique de près, surtout les os ! Puis ils ont mis les mains à la pâte et ont créé des objets en terre à la manière des anciens grecs.

SAMSUNG CSC

Pour la deuxième séance, la météo nous a permis de nous installer dans le parc de l’hôpital avec des mini-bacs de fouille et des ateliers sur l’Égypte : coloriages, écriture en hiéroglyphe, invention de dieux égyptiens…

Bonne Pioche remercie l’équipe et les enfants de l’hôpital ! Les bénévoles ont hâte de revenir pour une séance sur l’archéologie du Moyen-Âge !

Découverte de la Grèce antique au musée de l’île Sainte Marguerite (Cannes)

Pour les journées de l’archéologie 2016, une partie de l’équipe de l’association Bonne Pioche s’est rendue au musée archéologique de l’île Sainte Marguerite (Cannes). Après l’Irlande il y a quelques mois, c’était donc le deuxième voyage d’Ostura (le squelette de l’association) sur une île ! Mais plutôt que l’avion, elle a cette fois-ci favorisé le bateau !

SAMSUNG CSC

Malgré des contraintes inédites pour Bonne Pioche, deux ateliers ont été mis en place en plus de ceux proposés par le musée : la fouille d’une tombe grecque et un atelier épigraphie. Les enfants ont également bien sûr pu découvrir les chantiers en Playmobil. Après le chantier subaquatique l’an passé, une nouvelle maquette est venue s’ajouter : le laboratoire !

Deux classes sont venues à notre rencontre le vendredi (Ce2 et 5ème), et une soixantaine d’autres enfants se sont pris au jeu au cours du week-end, parfois avec leurs parents. Pendant ce temps les adultes pouvaient faire de la prospection pédestre dans le fort. Élise, Modwene et Fabien remercient chaleureusement toute l’équipe du musée pour ce beau séjour archéologique !

SAMSUNG CSC

Un jeudi après-midi « Archéologie » au collège Gabriel Rosset dans le 7ème arrondissement de Lyon

Bonne Pioche a embarqué jeudi 9 juin quelques-uns de ses ateliers non loin de son quartier général, pour proposer à une classe d’élèves de 6ème du collège Gabriel Rosset (Lyon 7) de partir à la découverte de l’archéologie.

!cid_imageEB72CCF0-7A61-4604-9468-B72549107264

Après une présentation générale de l’archéologie et du métier d’archéologue, Anna a fait tomber quelques idées reçues. Les élèves ont ainsi pu comprendre que l’archéologie était une discipline scientifique à part entière, constituée d’un large panel de spécialistes dont la mise en commun des travaux permettait d’appréhender les sociétés du passé dans leur globalité. Lire la suite

Deux jours au musée archéologique de Nuits-Saint-Georges

En ce début de semaine ensoleillé, une équipe de Bonne Pioche est partie sur les routes en direction du pays du vin, à Nuits-Saint-Georges. Conviés par le musée de le ville, Anna, Rémi, Ben, Mélanie, JS et Clément sont venus animer pendant deux jours des ateliers archéologiques pour quatre classes de la ville.

Chaque classe a eu droit à une demi-journée d’activités archéologiques. Celle-ci débutait par une introduction à l’archéologie et se poursuivait par la fouille d’une sépulture gallo-romaine et une présentation de la céramologie.

Dans notre fameux bac de fouille, installé dans la cours du musée, les élèves et leurs encadrants ont pu fouiller et apprendre à interpréter les objets et les os trouvés dans la sépulture. Ils ont également découvert le métier de céramologue (la personne qui étudie les céramiques) et ont appris à distinguer les différentes formes et utilités des céramiques gallo-romaines. Cette petite virée bucolique au début des beaux jours a été fort appréciée par nos bons piocheurs.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 200 autres abonnés